L’influence de la marque employeur sur le recrutement !

Qu’est-ce que la marque employeur ? Tout d’abord, ce n’est pas un concept qui date d’hier mais qui fait le buzz dans la communauté RH depuis quelques années déjà. Nous connaissons tous la marque commerciale qui est l’ensemble des éléments qui caractérise les produits fabriqués par une entreprise et qui, au final, nous donne très envie de les acheter.

La marque employeur, c’est pareil. Il s’agit de l’ensemble des éléments qui caractérise une entreprise en tant qu’employeur. C’est ce qui fait qu’on a envie d’aller travailler pour elle ou qu’on est fier de travailler pour elle. On parle aussi parfois de l’ADN de l’entreprise, composé de sa culture, de ses valeurs, de ses métiers, de ses produits ou services et de son offre RH.


La marque employeur est aussi nourrie par des éléments tels que la réputation globale de l’entreprise, l’attractivité de ses produits, la popularité de ses dirigeants etc… A notre époque où la recommandation et la réputation revêtent une importance énorme dans les choix du consommateur, il en va de même pour le consommateur-candidat.

Un impact direct sur la quantité et la qualité des candidatures et sur la fidélisation des salariés

Pour illustrer l’importance stratégique de la marque employeur pour une entreprise, prenons l’exemple de la Suisse, où le taux de chômage est relativement bas et où la guerre des talents fait rage. L’entreprise qui recrute doit raisonnablement se dire qu’elle risque fort de devoir débaucher quelqu’un en emploi et faire face à la concurrence d’autres entreprises qui recrutent. Et c’est bien là qu’est tout l’enjeu d’une marque employeur forte : attirer et convaincre les candidats.

Premièrement, les candidatures en réponse à une offre d’emploi d’une entreprise qui sait se montrer attractive seront plus nombreuses. Deuxièmement, la qualité des candidatures sera plus élevée car les postulants seront majoritairement plus en adéquation avec les valeurs et la culture de l’entreprise. Plus d’un tiers des recrutements échouent à cause de l’inadéquation du candidat avec la culture de l’entreprise. Et au final, le candidat retenu n’aura pas peur du changement. Les messages et les informations qu’il aura reçues à travers le marketing RH de son nouvel employeur l’auront tout simplement rassuré sur son choix.

Très logiquement, la marque employeur a aussi des effets sur les employés de l’entreprise. Si cette dernière tient ses promesses -au risque de se faire épingler sur la toile et de nuire à sa réputation- elle rend donc ses salariés heureux. La marque employeur a donc un impact direct sur la stabilité des effectifs.

Les réseaux sociaux professionnels sont les principaux outils de la marque employeur et du recrutement

Aujourd’hui, la promotion de la marque employeur se fait majoritairement à travers les réseaux sociaux car ils permettent de toucher un très grand nombre d’utilisateurs en un temps très court mais pas seulement. Les réseaux sociaux ont la possibilité de répondre aux besoins d’authenticité et de transparence que recherchent les candidats. Ce sont principalement les réseaux sociaux professionnels (où l’on construit des relations professionnelles avant tout) qui offrent des outils aux entreprises pour faire du marketing RH. Le leader mondial des réseaux sociaux professionnels LinkedIn ou le dernier né, made in Switzerland, joHdi.ch, permettent aux entreprises de développer des pages individuelles et personnalisées avec pour but le développement d’une communauté et surtout avec la promesse de recruter plus vite, mieux et de meilleurs candidats.

Les outils de développement de la marque employeur proposés par ces réseaux sociaux professionnels sont très utiles pour les petites et moyennes entreprises qui, certainement plus que les grandes, doivent faire du marketing RH une priorité afin de sortir du lot dans la guerre du recrutement.