Le Job Mapping au secours de votre structure salariale

Grâce à une structure de salaire, des comparaisons de salaires par région ou par groupes d’entreprises pourront être effectuées régulièrement, ce qui permet de savoir où se situent les salaires d’une entreprise sur le marché du travail et d’établir une véritable stratégie salariale. L’évaluation des postes, ce qu’on appelle du Job Mapping, permet d’établir la structure salariale de l’entreprise.

Méthodes

Dans une petite entreprise, on peut effectuer un classement par tiroirs : le Directeur est tout en haut de la structure et de l’échelle de salaires, et une fois que le poste le plus bas est identifié, on classe tous les postes de l’entreprise entre deux (Job Mapping). Un ingénieur sera généralement plus haut qu’un technicien et ainsi de suite. Mais attention, quand il y a plusieurs départements, il faut se poser des questions pertinentes : est-ce qu’un vendeur est au niveau d’un technicien ou d’un ingénieur ?

Nous parlons de postes, pas de personnes.

Pour des organisations plus complexes, les postes sont généralement évalués selon des critères tels que le pouvoir de décision ou la responsabilité au sein de l’entreprise. Pour évaluer la responsabilité, il faudra définir pourquoi on licencierait un employé. Parce qu’il n’est pas un bon manager ou parce que sa performance n’est pas adaptée ? Dans le premier cas, nous comprenons facilement que le rôle est typiquement un rôle de gestionnaire de personnel. Dans le second cas, l’importance du poste est plutôt dans ses tâches que dans le rôle de management, même si nous pourrions avoir la gestion de quelques employés dans ce genre de poste, par exemple ce que l’on appelle un team leader.

Prestataires de services

Il existe plusieurs entreprises de conseil qui ont établi leur propre structure de postes ou qui proposent une classification personnalisée. Si nous reprenons l’exemple de l’ingénieur, nous pourrions avoir 4 niveaux : junior, ingénieur, senior et manager. Le senior et le manager pourraient être au même niveau salarial, l’un ayant une expertise très poussée et l’autre étant un gestionnaire de personnel. Le niveau de poste pourrait être équivalent : le poste d’ingénieur demande de plus grandes connaissances professionnelles, tandis que le poste de manager demande moins de savoir-faire, mais plus de responsabilités en matière de management, d’organisation et de communication.

Pour chaque critère, il faut prendre le temps de bien identifier le niveau lors du premier exercice de ce genre. Par la suite, les niveaux deviennent faciles à établir en comparant de nouveaux postes à ceux déjà évalués.

Pour bien réussir sa structure de salaire, il est préférable d’avoir des descriptions de postes et il est indispensable d’avoir une personne expérimentée qui connaît bien la structure de l’entreprise, les niveaux de poste et les niveaux de salaire. Si l’on montre 4 définitions de postes à un manager qui n’a jamais fait d’évaluation de ce genre, il risque d’avoir de la difficulté à être objectif. La confusion entre la personne et le poste est très courante.

Comparaisons et analyses

Les différents postes de l’entreprise pourront être comparés dans des départements, tels que marketing et achats, ce qui aidera par exemple en cas de transfert d’un employé d’un département à un autre.

Toutes sortes d’analyses peuvent aussi être effectuées, comme l’égalité de salaires entre hommes et femmes, l’évolution des salaires par rapport à la séniorité dans l’entreprise, pour expliquer un turnover élevé, etc. Il va de soi que le recrutement sera d’autant plus aisé si le niveau d’expérience et de salaire pour le futur employé sont connus et clairs.

Facteurs externes

Pour la révision de salaire, qui doit avoir lieu chaque année, on tiendra compte aussi des facteurs externes, tels que le taux d’inflation et le taux de chômage dans la branche. Et le cas échéant, on peut prendre en compte l’augmentation de la masse salariale des entreprises dans le même secteur qui publient ce taux.

Suivi

Il n’est pas forcément nécessaire d’adapter la structure chaque année, si le turnover de l’entreprise est normal et si l’on parvient à engager du personnel. On peut réévaluer un seul département si on a plusieurs créations de postes ou si des réorganisations ont lieu. Une révision de salaire est toutefois nécessaire, ce qui ne signifie pas que tous les salaires doivent être augmentés. Cela permettra de constater et corriger des anomalies dans la structure salariale.

 

Le Job Mapping au secours de votre structure salariale : Écrit par Melanie Blaser