Comment développer la marque employeur de sa PME

Se faire connaître, donner envie aux candidats de répondre aux offres d’emploi de sa PME, améliorer la qualité des candidatures reçues, c’est à tout cela que sert la marque employeur « externe » et elle se développe principalement sur le web et en particulier sur les réseaux sociaux.


L’APEC et Linkedin ont publié un livre blanc intitulé « Lancer sa marque employeur sur le web » dans lequel sont présentés 6 exemples de PME/PMI commentés pas des experts.

« Lancer sa marque employeur sur le web »

Dans sa conclusion, ce livre blanc annonce, à juste titre, que « toutes les entreprises sont concernées par la marque employeur. Peu importe sa taille, sa problématique on son secteur d’activité, une entreprise qui recrute doit réfléchir en amont à l’image qu’elle souhaite donner en tant qu’employeur ». C’est même devenu une nécessité pour les PME de développer une marque employeur afin de compenser un manque évident de notoriété et d’attractivité par rapport aux grandes entreprises que leurs seules marques commerciales suffisent à faire connaître de tous. Comme le montre bien l’entreprise Cafés Folliet dans le livre blanc de l’APEC, la marque employeur permet de « donner aux candidats le maximum d’informations afin qu’ils aient envie de postuler à nos offres d’emploi ».

Pourquoi le web  pour développer sa marque employeur ?

Comme il est très bien démontré dans cet ouvrage, « le web permet » aux petites entreprises « de se lancer et de commencer à travailler certains aspects de leur marque employeur à moindre frais ». Les réseaux sociaux sont les meilleurs outils à disposition des entreprises pour développer une stratégie marque employeur tournée vers l’extérieur soit vers des candidats potentiels. Ils offrent aux entreprises présentes un véritable outil de communication, clé en main, et doté de nombreuses fonctionnalités mais reste à choisir le ou les bons réseaux c’est-à-dire ceux où se trouvent les cibles visées.

Des réseaux de plus en plus ciblés

Les plus connus et les plus généralistes sont Linkedin, Xing, Viadéo. Plus récemment, des nouveaux réseaux professionnels ciblés sont nés. Ils sont orientés vers une cible en particulier comme les jeunes sur youpeek ou orienté sur une zone géographique en particulier comme joHdi, le nouveau réseau professionnel suisse qui table sur un réseau de personnes qui travaillent ou veulent travailler en Suisse et offre ainsi une réponse à la particularité du marché de l’emploi en Suisse. En effet, en Suisse, plus de 95% des entreprises sont des PME mais elles ne représentent que 2/3 des emplois, sans oublier un taux de chômage plutôt faible. C’est pourquoi les PME suisses doivent particulièrement redoubler d’efforts pour se faire connaître et sortir du lot face aux célèbres multinationales, si attractives par définition pour certains.